Mes parents nous ont Élevés Différemment


Генерируем линк для скачивания, подождите пожалуйста . . .


Линк для скачивания сгенерирован.


Опубликовано: 1 week ago
★ Abonnez-vous à notre chaîne : https://bit.ly/2NUSEuN

Cette fille s'appelle Christine, et elle a une histoire super énervante à raconter. Le truc, c'est que ses parents sont un peu traditionnels pour ce qui est d'élever les filles, et son histoire parle de la difficulté qu'elle a eu à y faire face.

Christine vit avec ses parents et son frère aîné Ed. Il a juste deux ans de plus qu'elle, et maintenant ils sont tous les deux adolescents. Ses parents sont très gentils avec eux deux, mais cette gentillesse ne se manifeste pas de la même façon avec elle et avec Ed. Ses deux parents ont une approche traditionnelle des valeurs familiales - l'homme est le chef de famille, il porte la culotte, et la femme est censée lui obéir.

Ed et Christine ne se détestent certainement pas. C'est un frère attentionné et elle l'aime beaucoup. Mais elle l'envie aussi beaucoup. Le fait est que, depuis sa tendre enfance, ses parents ont toujours été stricts envers Christine. Elle devait avoir une journée bien planifiée - des études assidues, des tâches ménagères, quelques heures avec une amie approuvée pour jouer à la poupée sous la surveillance de ses parents et au plus tard à 19h à la maison. Tout semble correct jusqu'à ce que tu compares cette routine à celle d'Ed, qui pouvait faire ce qu'il voulait avec qui il voulait à tout moment de la journée!

En fait, elle n'arrivait pas à comprendre quelle était la grande différence entre elle et Ed - ok, c'est un garçon et il a quelques années de plus, mais ils avaient essentiellement les mêmes besoins - se détendre, profiter et parfois désobéir. Cependant, la vie n'était pas si simple. Prenons l'exemple des tâches ménagères. Ed pouvait se reposer quand il le voulait, alors que Christine était censée faire les tâches ménagères tous les jours, même si elle était fatiguée ou pas d'humeur.

QUOOOIII ? Christine avait déjà entendu parler de l'égalité sociale, et Ed ne s'opposait pas à faire sa vaisselle tout seul, mais sa mère insistait. Qu'était-elle supposée faire à part obéir ?! Ed avait beaucoup d'amis - garçons, filles... Eh bien, il a vécu la vie normale d'un adolescent sans aucune limitation. Il pouvait rentrer à la maison quand il le voulait et leur père lui demandait simplement comment s'était passée la soirée.

C'est pourquoi Christine a grandi avec un grand sens de la justice et de l'égalité. Elle ne veut pas trop se plaindre de ses parents - ils sont très affectueux envers elle et elle a entièrement confiance en eux. Cependant, ce qu'elle sait surtout, c'est que pour elle, il est primordial de ne pas adhérer aux mêmes valeurs qu'ils lui ont transmises, même si elle est triste de le dire. En grandissant, elle avait l'impression de vivre dans une cage qui ne grandissait pas avec elle. C'est pourquoi, un jour, elle a décidé de repousser les limites.

Mais Christine ne voulait pas s'opposer directement à ses parents. Ce sont des gens bienveillants et ils ne méritaient pas une rébellion. Elle avait une autre idée. Au lycée, elle a décidé de beaucoup étudier et de s'impliquer dans de nombreuses activités extrascolaires, en particulier celles qui concernent les droits de l'homme et l'intégration sociale. Pourquoi ? Parce qu'elle sentait que son ambition dans la vie serait d'entrer à l'école de droit et de devenir une avocate des droits civils et humains !

Ses parents avaient d'autres projets pour elle. Ils pensaient qu'elle irait dans une université de leur ville natale et qu'elle deviendrait peut-être enseignante dans une discipline des sciences humaines. Ils pensaient que c'était la bonne chose à faire pour une fille qui voulait avoir une vie calme et heureuse. Tu aurais dû voir leurs visages quand elle les a informés qu'elle allait postuler pour une université dans une grande ville et que si tout allait bien, elle partirait étudier quelque chose qui, à leurs yeux, n'était pas du tout féminin ! C'était une tragédie pour eux. Mais qu'aurait-elle dû faire ? Elle avait grandi et était maintenant une jeune femme ambitieuse. Si elle avait eu un caractère différent, elle aurait probablement été une fille soumise et obéissante, mais Christine n'est pas prête à abandonner ses principes juste parce que ses parents voient les choses autrement.

Cela a été un coup dur pour ses parents. Ils ne pensaient pas qu'elle serait aussi déterminée à atteindre son but. Elle fait maintenant beaucoup de bénévolat dans les centres sociaux et elle voit bien qu'ils désapprouvent. Mais son frère Ed lui apporte beaucoup de soutien, et elle lui en est reconnaissante. Cependant, elle sait que ses parents verront un jour qu'ils peuvent être fiers de sa détermination et, d'une certaine façon, c'est tout à leur honneur puisque, sans eux, elle ne serait pas devenue celle qu'elle est maintenant.

Musique de Epidemic Sound: https://www.epidemicsound.com


Поделиться:


comment  Комментарии

T'es nul tu comprend rien a la vie il a 2 ans de plus que toi

32 minutes ago

« L’homme est le chef de famille, celui qui porte la culotte » mais c’est quoi cette traduction

1 hour ago

J'adore le fait de dire que être avocat est non féminin alors que la majorité des métiers dans le droits sont occupés par des femmes

14 hours ago

Je suis gitane et chez les gitans ça marche comme ca

15 hours ago

2:07

17 hours ago

Personnellement, mon père à été élevé ainsi et à la maison il ne foutait rien. Résultat des courses : mes parents sont séparés à cause de ça et il est incapable d'être autonome ! Merci mamie !

17 hours ago

La discrmination est très mauvaise

18 hours ago

Le pire c'est que ça existe encore des familles de ce genre, ils n'ont pas évolué en même temps que l'époque.

18 hours ago

J'aime bien cette chaîne surtout que tt se quil dise fait droit au cœur à tous ceux qui sont dans la même situation

18 hours ago

En Afrique c'est toujours comme ça

19 hours ago

Grâce à cette chaîne ma vie à vie à changer

22 hours ago

Dans mon ensemble de commune (petites zones pour découper un département principalement rural ) les deux seuls ensembles collèges et lycée sont soit privé soit publique .
Le publique est majoritairement constitué de personnes dont la vision du monde est très marxiste et le privé (qui comporte deux fois moins d'élève que le publique ) voit le monde comme les catho c'est à dire qu'ils considèrent en grande majorité la femme comme un objet ou une écervellée .
Même si on se retrouve entre différents collèges pour discuter de nos points d'intérêts et nos intérêts politiques la dispute éclate au bout de moins de 20 minutes (ça finit souvent chez les gendarmes ) .
Mais quand on dit que l'on veut plus d'égalité entre les sexes les filles du privé n'ont pas le droit de répondre et les garçons du privé font la morale aux filles du publique en essayant de leurs imposer leur idéologie ( et quand on arrive ça termine une fois de plus en bataille rangée ) .

23 hours ago

Quelle horreur !

1 day ago

Droite dans ta daronne

1 day ago

Jveu la butter la mère

1 day ago

Sexiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiismeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee

1 day ago

Les femmes ont raison

1 day ago

Sa ce n est pas égale

1 day ago

Incroyablement ding #liberter

1 day ago

Je trouve ça inacceptable que les femmes soit vu comme des éxlave pendent que les hommes soit vu comme des roi , nous ne sommes plus au 18 siècle

1 day ago

Sexisme total like si tes d'accord

1 day ago

Sa sonne tellement pas fort comme son.

2 days ago

Mdr le panneau obéir qui a vu la référence avec OBEY

2 days ago

Prof vs avocat

2 days ago

Très bonne décision😊

2 days ago

Qui a vue a 1:17 le décalage de sa voie

2 days ago

Moi j'aurais déjà hurler sur eu

2 days ago

Femme < Panda Roux.

2 days ago

C'est injuste.

2 days ago

Moi je fait tou se que jeve😀😀😀😁😊☺😄😃👑

3 days ago