Gringe - Pièces détachées


Generating download link, please wait . . .


Downloadable link generated


Published: 2 months ago
ENFANT LUNE 🌗 1er album disponible 🔥 http://Gringe.lnk.to/EnfantLune
En tournée 🎫 https://gringe.lnk.to/tour
Rejoignez gringe 👉 https://gringe.lnk.to/gringe

Auteur : Gringe
Compositeurs : Léa Castel, Yoan « Oddfellow » Chirescu et Anne-Sophie Versnaeyen
Instruments additionnels : piano par Léa Castel, violon par Anne-Sophie Versneayen
Réalisation : Lionel Hirlé
Production Exécutive : Glitch Paris

Instagram : https://www.instagram.com/gringe
YouTube : https://gringe.lnk.to/youtube
Facebook : https://www.facebook.com/Gringeofficiel/
Twitter : https://twitter.com/officielgringe/

(p) & © 2019 7the Magnitude/3ème Bureau/Wagram Music


Share:


comment  Comments

Impressionnant et plutôt même incroyable à quel point le clip est beau 👏🏾

2 days ago

Très belle musique

3 days ago

c'est magnifique!

3 days ago

Tu vas ce moment ou gringe fait une musique de merde
Non
Beh moi non plus mon pote

4 days ago

whaaa sa déchire ce morceau sa me rappelle mon enfance.

1 week ago

+Wane Tout Frit ba ouai dcp

22 hours ago

pas bon signe alors

22 hours ago

Ah yesss

23 hours ago

Tain j'vien de me rendre compte que c'est Oliver barthélémy sur ce clip, l'mec de Signatune!, beau son beau clip

1 week ago

Le happy ending des vegans.

1 week ago

Je suis profondément touché par ce clip, sa me fait penser un peu à moi et mon père 😐

1 week ago

Ce son est soucoté de fou

1 week ago

Je capte pas la métaphore des bois de cerf derrière lui

1 week ago

+Ash il y a une explication plus poussée parmis les top commentaires

3 hours ago

+Youri merci ça déchire

3 hours ago

Un résumé assez rapide, le cerf représente le cycle d'auto destruction le fils tente de l'ignorer, de le détruire, de l'éviter...

6 hours ago

Kringe

2 weeks ago

Qlqn à les accord pour le jouer à la guitare??

2 weeks ago

Papa 🙏🏻❤

2 weeks ago

Y'a que moi qui ai l'impression qu'il a piqué son refrain à Joyce Jonathan ? 😂

2 weeks ago

J'ai écouter cette chanson puis une autre de ton album. J'ai pas pu m'empêcher de toutes les écouter.
Elles sont magnifique.
Merci.
Bon courage à toi 😊

2 weeks ago

Masterpiece!!

3 weeks ago

Je kiff le son

3 weeks ago

Sous côté ce clip...

3 weeks ago

Ouah ! Le clip est ultra propre !

3 weeks ago

Alors là Gringe, je viens de me prendre une claque, aussi bien visuelle qu'auditive, Wahou les bras m'en tombent ... Gros coup de coeur pour cette chanson, vraiment. Tellement de choses à dire dessus. Sur le clip aussi. C'est un travail d'orfevre que tu as réalisé.

L'instrumentale est à la fois simple et magnifique. On alterne entre les beats rapides (faisant penser à des battements de coeur en arythmie) et la sérénité des autres instruments (piano et violon). Pour en arriver à un cumul des deux qui est un peu à l'image de ce que dis ta chanson : une superposition / cohabitation entre chaos et sérénité, entre ce qui a été fait et comment apprendre à se construire et vivre sereinement avec par la suite. L'accepter au final. Accepter qu'on est à la fois l'un et l'autre et arrêter de vouloir fuir un pan qui fait au final parti de nous, même si on a du mal à l'accepter. Le passage du face à face avec le cerf est d'ailleurs une excellente illustration : vient le moment où on l'affronte pour finalement nous rendre compte qu'en l'abattant, c'est une part de nous même qu'on tue. Et que de se fait tout s'écroule car c'est aussi un pan de mur de notre édifice personnel.

Pour ce qui est du clip, je pourrai passer des heures à l'analyser tellement chaque image a du sens et est lourde de symbole. Je ne vais pas m'y aventurer dessus ici pour ne pas être trop longue mais vraiment, il est d'une incroyable beauté et justesse. Il met des images sur les sensations et phases que l'ont peut rencontrer dans ce genre d'expérience de vie.

Pour les paroles, idem, tu as traité le problèmes avec beaucoup de finesse, sachant mettre en avant ce paradoxe qui peut nous habiter, entre haine et amour, entre colère et reconnaissance. De même pour ton passage " Pourquoi faire un enfant si j'reproduis tes fautes ?
L'élever en m'demandant qui des deux élève l'autre. J'ai pas besoin de ça, il a pas besoin de ça " qui m'a séché. Tu as tout résumé en quelques mots, il a eu un échos énorme en moi. Merci pour ça.

Bref je ne veux pas faire un pavée (loupé) mais merci pour cette chanson. Vraiment. Pour ce qui est du reste, il me tarde de connaître la suite de celle-ci, après ta chute sous la glace. J'espère de tout coeur te voir sortir de sous ce lac de glace et nous compter un beau "Happy Ending" ;)

3 weeks ago

J'ai beau écouter encore et encore, je continue à butter sur la liaison absente à ''mes blessures intimes''... ça me rend ouf xD genre ça me gâche la chanson en fait xD

3 weeks ago

Je la love cette song !!♥
Elle me colle a la peau !♥

4 weeks ago

Incroyable.

4 weeks ago

❤️

1 month ago

J'ai tellement l'impression d'entendre Joyce Jonathan c'est trop bizarre :/

1 month ago

Une chanson qui est recherché est nkn baclé tu exprime ce que les personne qui exprime ce que l'on recend quand j'écoute ta musique j'ai l'impression de vivre la musique

1 month ago

merci.. je pense que tu parle a beaucoup de gens qui ne commenterons pas forcement ..merci pour sa <3<3<3 t un frero

1 month ago

Un chef d'oeuvre 💪💪💪

1 month ago

"Complètement détaché je m'écoute raconter des histoires."

Détaché pour le titre de cette chanson et Raconter des histoires pour la chanson des Casseurs Flowters.

1 month ago

a tous ceux qui on un père en carton

1 month ago