Le tabou : les mots que l'on doit ne pas dire - MLDP#8


Генерируем линк для скачивания, подождите пожалуйста . . .


Линк для скачивания сгенерирован.


Опубликовано: 3 years ago
Lorsque vous entendez des insultes, cela peut vous choquer dans certains contextes. Idem lorsque l'on utilise certains mots que vous associez alors à un interdit. Mais pourquoi? Découvrons-le ensemble dans ce 8e épisode de Ma Langue dans Ta Poche !

S'abonner : http://youtube.com/linguisticae
Le facebook: http://facebook.com/linguisticae
Le twitter: https://twitter.com/Linguisticae (@linguisticae)
Le blog: http://linguisticae.com/?p=1229
tipeee: https://www.tipeee.com/linguisticae

► La boutique :
● https://teespring.com/stores/linguisticae2

___________________________


Sources & inspirations
Langues et littératures modernes : L'interdiction linguistique en français d'aujourd'hui (Widlak, 1965)
A Sociolinguistic Study of English Taboo Language (Gao, 2013)
Forbidden Words : Taboo and the censoring of language (Allan & Burridge, 2006)
Dictionnaire des Sciences du Langage (Larousse)


Поделиться:


comment  Комментарии

Gaouri, gwer, goy, bougnoule, Voila des mots dont j'aimerais en connaitre l'origines. Ce sont là des tabous que l'on entends de plus en plus malheureusement.. Sinon hyper intéressant comme d'ab :)

6 hours ago

Cependant, les brésiliens vont aux restaurant en France et ils appelent le serveur "garçon" par-ce que c'est une des peu mots français qu'ils savent.

12 hours ago

Merci pour la vidéo, comme je ne suis pas français, les sous-titres m'aident beaucoup. 🙂

4 days ago

Je parle gras quand ca memmerde je dit fait chier

6 days ago

j'ai été SDF, jamais clochard.

Un clochard A un domicile : la rue.

Un SDF a un domicile variable (hotel, squat, pote, famille, hall de gare)

1 week ago

Est-ce que c'est tabou de critiquer la barbe de quelqu'un ?

2 weeks ago

Ont ne dira pas "Se faire virer" ont dira " se faire remercier " Ont ne dira pas "ça pollue sa mère la pute" ont dira " C'est économiquement viable " Ont ne dira pas " une dictature de l'oligarchie " ont dira " Une politique démocratique différée à environnement mixte "
Certains exemples ne sont pas tabou juste de la novlangue de merde.

2 weeks ago

Dans une certaine mesure je comprends mais je continuerai à dire caissière, concierge, femme de ménage et noir sans aucune arrière pensée.

3 weeks ago

Super la vidéo mais stp parle +++++ doucement,mon cerveau ne comprenait plus rien

3 weeks ago

Moi j’utilise : clodo

1 month ago

Super vidéo ! Mais abuse pas trop des gros plans mec, ça deviens oppressant. En plus se mettre trop en gros plan n'est pas bon d'un point de vue du langage corporel. (Ça fait prétentieux...même si je sais que tu ne l'es surement pas)

1 month ago

Du coup c'est quoi le mot à 6:02 ?

1 month ago

Je rajoute également que le mot "baiser" a été dérivé de son sens originel qui signifiait "faire la bise". Et il a été tellement dévoyé qu'on n'ose plus l'employer pour signifier son sens originel, de peur d'entraîner un amalgame malpoli avec son nouveau sens de "faire l'amour". Aaah, l'évolution de la langue ^^

1 month ago

Sujet très intéressant, vidéo trop courte!

2 months ago

Debut de la vidéo : " injures diverses Cette phrase vous aura probablement choquée" non, je viens du sud xD

2 months ago

Encore un léger apport. Je connais des Témoins de Jéhovah qui considèrent que toute interjection associée à une colère est un tabou d'ordre religieux, une offense à la sainteté de la créature divine qu'est l'humain.

Autre aspect, à quel moment un mot tabou passe comme plus acceptable? Il est connu qu'au Québec les sacres, il n'y a pas si longtemps tabous, sont encore des sacres tout en ayant perdu leur caractère absolu de tabou. Ils sont mal vus par plusieurs mais pas avec le pincement au coeur et à l'âme d'il y a 50 ans. En plus, ses sacres simples voilà 50 ans ont pris vie, se sont développés en quelque chose d'autre dont je n'ai pas de mot pour le résumer. Ces anciens sacres sont maintenant aussi bien des interjections simples que porteurs de significations diverses selon le sacre, les circonstances et l'intonation en plus d'occuper des fonctions lexicales plus ou moins diverses.

En exemple 'calice' prononcé chez nous 'câlisse'. De l'objet du rituel lithurgique, la 'calice' est passé par une marque de déception, de désappointement ou de frustration en INTERJECTION simple. Puis se sont rajoutés des fonctions lexicales différentes, une marque de superlatif (Un câlisse de beau gars. OU Une câlisse de belle fille.), un nom simple (Lui, c'est un câlisse), en adverbe ou groupe adverbial (Y'é beau en câlisse), en verbe qui se décline (Câlisses-lui patience!, OU J'vas t'en câlisser une.)... rarement deux variations de même racine dans la même phrase mais c'est possible. Dépendant du ton et des circonstances, ce même 'câlisse' dans 'Câlisse!' aura un sens péjoratif ou mélioratif, admiratif ou de dégoût, d'impatience...

C'est la vie en marche, la langue en évolution. Vraisemblablement pas la même évolution ici qu'en France ou les 'tabous' linguistiques ne semblent pas prendre vie et voir des dérivés linguistiques apparaître sauf peut-être pour 'putain' avec 'putasser'.

4 months ago

Excellente vidéo qui aborde de nombreux aspects 👏 Or, ce discours s’adresse aux adultes. Mais que dire des enfants et de leur amusement à dire des gros mots, à essayer de répéter tout haut ce que s’interdisent les adultes référents?

4 months ago

les tabous apparaissent aussi avec la politique et la bien pensance , certaines choses peuvent etre vraisemblable a dire mais interdites voir punies par la loi... comme quoi...il y a toujours une nouvelle religion pour en remplacer une

4 months ago

Eh oui, quand un musulman fanatique tue quelques dizaines de personnes en France, il est interdit de prononcer les mots "musulman", "arabe" ou "maghrébin"... entre autres. Il vaut mieux disserter sur les "blessures psychiques" des survivants.

4 months ago

La phrase du début n'est pas tabou, c'est juste grossier donc ca n'est pas choquant en soi. Par contre si tu dis une phrase simple sans mots grossiers du genre : "il y a un juif dans la salle", alors les oreilles se tendent car c'est tout de suite tabou.

4 months ago

Quelle horreur
Tu devrais essayer de parler encore plus vite,ton débit est trop lent
Savais tu qu'on a pas envie de t'écouter ton verbiage logorrhéeique fait fuir et est une véritable agression auditive

4 months ago

Il y a aussi les tabous historique et politique ! Comme le rôle de Pétain dans la déportation des juifs jusque dans les années 70-80 !

4 months ago

C’est quoi la pédérastie?

5 months ago

1:35 Pédérastie = pédophilie :risitasmouchoir:

5 months ago

Je me pose cette question depuis si longtemps

6 months ago

Petons de Zeus!

7 months ago

"cette phrase vous aura probablement choqué" non, je viens du sud c'est de la ponctuation

7 months ago

Je dois vous féliciter pour la qualité du contenu de vos supports audio-visuels, enfin je veux dire "Je kiffe tes vidéos mec!"

8 months ago

Concernant les périphrases sur le status ou le travail de certaines classes de personnes, même si j'entends bien que ce n'est pas le sujet, se demander pourquoi est important.
Pour les emploi, qui sont dans la majorité des cas des travaux peu envieux (et surtout réservés aux classes ouvrières / prolétaires), les caissières devant hottesses de caisses, balayeurs devenant techniciens de surface, et autres (PLEIN d'autres) sont des technicisateurs qui tendent effectivement à revaloriser ces métiers... sans revaloriser une seconde ni la fonction, ni le statut, ni la pénibilité, ni le salaire. Ce sont des méthodes qui tiennent plus de la paix sociale que de la politesse.
Cf les travaux de la scope du pavé sur la langue de bois (entre autres) avec (entre autres) Franck Lepage.
Et cette entrevue est une bonne (toute petite, mais vraiment minuscule) introduction : http://www.youtubesmov.com/mov/8vhxm5qISo8/vid.html?

8 months ago

Record du monde de démonétisation

9 months ago

"consommer"

9 months ago