Drogue, dis-leur. Un film de Nils Tavernier


Generating download link, please wait . . .


Downloadable link generated


Published: 1 year ago
1993
Drogue, dis-leur.
Un film de Nils Tavernier

Documentaire de 26’ (paroles de toxicomanes)
Diffusion France 2 – Envoyé Spécial
Co-production France 2/Little Bear

en savoir + : http://www.nilstavernier.com/drogue-dis-leur,252,fr.html


Share:


comment  Comments

Le mec qui dit on ne donne pas le moyen aux gens de s'en sortir.... et la méthadone c'est pour faire joli ou quoi??? en plus c'est remboursé presque intégralement... il y a un moment faut se sortir la tête du cul et ouvrir les yeux... moi aussi j'aime la défonce mais remettre cela sur le dos des autres ou de l'état qui ne fait rien.... c'est de la grosse daube!!! Qu'ils aillent au bled... ils verront la différence de traitement!!! Ca me tue des conneries pareilles

1 day ago

Avant personne ne parler des conséquences de la drogue sur une vie

2 days ago

Les HLM filmée c es où ?

3 days ago

MORALiTER DE LA ViDEO : 22:20 !!!

4 days ago

25 ans de toxicomanie, sur la méthadone depuis 20ans ce qui me permet la stabilité, boulos, logement, par contre je n' ai jamais arrêté de me shooté, je carbure aux cristal meth et je ne me culpabilise plus, j'accepte ma situation et ca me plaie ainsi: 1 shoote quotidien. Montréal croit a la réduction des méfais, shooteuse gratuis 4 sites d' injection supervisé et 1 mobile ce qui permet d'avoir une infirmière dans un utilitaire chez moi pour me trouvé une veine,c'est moi qui appuis sur le piston,elle ne peux le faire........Génial le Québec !!!

6 days ago

c'est bien expliqué c'est vrai se qu'il dise

1 week ago

Ce reportage est très beau ! Les gars malgré leur état physique fatigué sont très lucides sur leur situation. J'ai 29ans j'ai jamais touché à aucune drogue dure ni douce hormis l'alcool dans certains contextes festifs et pourtant j'ai eu un passé très lourd qui aurait pu me conduire aux paradis artificiels mais j'ai un esprit fort ça m'a aidé à pas perdre pied.

Je sais pas si ces malheureux sont encore de ce triste monde ou si la mort les a libérés mais en tout cas je leur dis encore bravo pour leur témoignage et à Mr Tavernier d'avoir fait naitre cette œuvre. Cette femme à 10:19 est très belle , nonobstant son état elle est sublime

1 week ago

Édifiant. D'utilité publique.

1 week ago

Il neige sur ma ville des flocons d’héroïne le style de poudreuse qui te plonge dans l’abîme

1 week ago

MERCI POUR CE DOCUMENTAIRE FRCHMT MERCI BCP MALHEUREUSEMENT CA FAIT DU BIEN DE VOIR ÇA .
CES PERSONNES N ONT PAS ASSEZ LA PAROLE.
MERCI BCP POUR CETTE AUTHENTICITÉ ET CETTE EMPATHIE.
EN PLUS TS AUTANT QU ILS SONT .ILS SONT CLAIRVOYANTS REALISTES ET S EXPRIME.T TRES BIEN! BRAVO A EUX J AIMERAI VMT SAVOIR CE QU ILS SONT DEVENUS

1 week ago

Mai 2019🍒
Il faut une volonté d'acier et de quoi se raccroché pour arrêter ses paradis artificiels .
Je pense à vous tous(tes) 🍀
Moi je m'en suis sortie.
Bien sûr j'y ai laisser des plumes ,mais je suis en vie !

1 week ago

N'oublions pas les alcooliques. On leur dit quoi ? Ah, Macron qui aime bien le bon vin, très cher, évidemment, dit, à propos du lobby des viticulteurs : "Foutez la paix aux Français !".  Tout est dit. Crevez, les minables, les junkies, et buvez, mes électeurs !

1 week ago

Ça me choque qu en 93 il n y avait pas de structure ou très peu

1 week ago

Super reportage, merci Nils...les témoignages prenants, des personnes vrais qui t'en parlent, qui se livrent. Dur de voir qu'ils s'en sont conscients mais qu'ils n'arrivent pas à stopper cette descente aux enfers. Par contre, que sont devenus toutes ces personnes qui ont témoignés ? Y'en a qui s'en sont sortis ?

2 weeks ago

C'est la faute au politique que la drogue et autorisée l'état se font de l'argent avec sa sais bizarre que la drogue et autorisée partout dans le monde

2 weeks ago

Connerie de jeunesse ...

2 weeks ago

je me suis came, ca m'arrive encore, j'ai jamais vole mes potes, ni ma famille, jamais arrache de sac, seulement la banque ( CB, credit puis disparition, 1994 ya prescription). J'ai jamais vendu mon cul. Ce qui m'a le plus cause de dommages c'est la picole. Apres la plupart d'entre eux ont des problemes psychiatriques ++++ (attention ce n'est pas un jugement juste une constatation, celui qui mange pas et dors pas sans rien et des hallus est clairement schyzophrene, un exemple parmi plein d'autres dans cette video). La il a quand meme pris des gens qui habitent en cite avec rien d'autre autour, le desespoir total. A cette epoque dans pas mal de cites on trouvait bcp plus facilement de l'hero que du shit, voire que ca. Pour se soigner se sevrer a cette epoque y'avait que dalle, a part le patriarche de ce fdp/esclavagiste sexuel d'Engelmeyer sponsorise par l'etat. Dire qu'il a fallu l'hecatombe liee au VIH pour qu'arrivent ENFIN les traitements de substitution seulement fin 1995. Quelle honte, le courage made in France, comme en 39 45: on commence a bouger apres que des millions de personnes soient mortes cocorico !!!! Heureusement les choses ont bien change grace a la substitution (methadone, subutex....). Je connais meme des injecteurs d'opiaces qui sont en couple ont des enfants travaillent ont une vie normale. Une chose tres juste est dite qui, a mon sens, resume tout: si on a pas de but, un truc qui nous fait tenir on va droit dans le mur. C'est valable avec n'importe quel prod' de l'alcool a l'hero en passant par la coke. Maintenant tout le monde est a la coke, et c'est, a mon sens encore pire que l'hero car ya aucune substitution

2 weeks ago

film d'utilité publique

2 weeks ago

J'ai une peine immense...tous ces beaux gens...je peux jamais m'empêcher de penser qu' ils ont été des enfants.
J'ai envie de les prendre dans mes bras, surtout les plus jeunes...
Je pense aussi au meilleur ami de mon ex mari, mort à 52 ans d'une overdose après 20 ans sans drogue et avoir fondé une famille et mené une vie normale...ses démons lui avaient repris à la 50 aine....terrible

2 weeks ago

"Drogue, dis-leur" joli jeu de mot pour un titre, et un documentaire authentique sur la drogue, loin de tous ceux que l'on peu voir a la tv. MERCI Nils Tavernier

2 weeks ago

Dieu soit avec tous ces hommes, femmes qui a l époque dans les années 1990 n avaient pas « l infirmation »! Ce reportage d époque m a véritablement touché, ému! J aimerais savoir ce que sont devenus ces personnes, le Monsieur qui est malade, je vous envoie mes sincères pensées pleines d affections à vous tous. Que Dieu vous fasse miséricorde à tous, de tout mon cœur et avec tout mon amour à tous! Nombreux comme moi ont connu, côtoyé, passé des bons moments avec des personnes, des amis(es), des copains, copines, des frères, des sœurs qui malgré furent sous l emprise des drogues durs et ce durant les années fin 80- début 1990. Certains s en sont sortis certes peu mais certains Grace à leurs volontés. D autres Paix à leur âme sont partis trop tôt, que Dieu leur face Miséricorde, que Dieu leur pardonne et nous pardonne à tous! J ai été aussi touché par ce jeune homme qui disait qu il fallait mieux montrer aux gens un toxico en train de se shooter(piquer), un toxico vivant, errant dans les rues étant amené et contraint à arracher des sacs à mains, que cela valait mieux que tous les discours car les discours ne servent à rien! Tout comme le Monsieur malade, que Dieu soit avec lui qui disait qu il attendait d être au « paradis des toxicos ! » cela m a sincèrement touché, je souhaite que ce reportage serve d exemple pour les jeunes d hier comme ceux d’ aujourd’hui! Beaucoup de personnes nés comme moi dans les débuts des années 1970 ont connu de près comme de loin dans leur quartier des bonnes personnes qui malheureusement ignoraient elles-mêmes les effets néfastes de l héroïne, des drogues dites « sales ». Comme moi celles et ceux qui ont côtoyé, connu ce que tous appellent des « toxicos », des personnes avant tout malade qui malheureusement ne sont pas reconnu comme tels, à ceux là je leur porte toute mon affection! Que Dieu leur pardonne et nous pardonne! Salam, Ben-J,

2 weeks ago

Nos aînés, ils me font de la peine

2 weeks ago

Incapables de vivre et incapables de mourir. Zombies. Pardon, mais les limites de mon intelligence ne me permettent pas d'accéder à la compréhension de cette forme d'existence.

2 weeks ago

Bizarre la reaction des occidentaux aux opiacés ...ils vont jusque à la dechéance totale (comme l Alcool sur les amerindiens ...) toute drogue est un danger a eviter

2 weeks ago

Docu très dur à visionner. Que Dieu les protèges

2 weeks ago

Ça m'a mis une claque!Quel gâchis,ça fais mal au cœur.

2 weeks ago

bizarre tout les drogués sont français ( blanc )que fait la police? rien absolument rien malheureusement

3 weeks ago

Super reportage Merci

3 weeks ago

Bonjour, j'ai vu ce documentaire lors de sa première diffusion télé à l'époque, de mémoire vous aviez accordé une interview qui complétait votre travail. J'y ai pensé régulièrement, ce film-là m'habitera toujours. C'est une référence pour quiconque a approché de près ou de loin le monde trouble de l'addiction. Je me souvenais de certaines personnes, mais j'avais oublié Christophe, sans doute le plus poignant témoignage, rarement je n'ai entendu une aussi grande détresse dans la voix d'un gamin de 21 ans. C'est un film documentaire au sens le plus urgent, le plus évident du terme. Intemporel, 25 ans plus tard il n'a rien perdu de sa force. Image aussi crue que le propos, rien d'artificiel, surtout pas le paradis en question, enfer bien réel pour des gens qui se racontent et osent se regarder mourir. Un grand bravo pour ce travail indispensable. Et merci.

3 weeks ago

20 ans après y’a toujours des gens qui vont se mettre le nez dedans c’est ça le plus terrible.... l’auto destruction jusqu’au bout avec ses merdes. Auto destruction mentale, physique , sociale , financière. Dur

3 weeks ago